Le CNRS   Autres sites CNRS Intranet
Structures formelles du langage - UMR 7023
 
 

 Accueil >

 

Bassano, Dominique

Directrice de recherche

 

Thèmes et intérêts de recherche

Mon domaine de recherche est l’acquisition du langage, et plus particulièrement l’étude de l’émergence et des premières étapes du développement du langage chez l’enfant. En mettant en œuvre une approche fonctionnaliste et intégrative de l’acquisition, je cherche à déterminer comment l’enfant, entre un et quatre ans environ, parvient à élaborer un système de communication efficace où sont progressivement intégrées et articulées les contraintes fondamentales de sa langue maternelle. Les principaux thèmes abordés concernent la structuration du lexique et les processus d’émergence de la grammaire. Dans ces recherches, j’accorde un intérêt particulier à l’examen des interactions entre composants langagiers – lexique et grammaire, mais aussi, prosodie -, au rôle de l’input et aux variations inter-linguistiques et inter- ou intra-individuelles dans l’élaboration du système.

J’ai d’abord abordé ces questions en centrant l’examen sur les processus de constitution du système linguistique chez l’enfant français, mené à partir de corpus de production spontanée ‘naturelle’ systématiquement recueillis et analysés. La base de données de productions précoces ainsi constituée (avec I. Maillochon et M. Lavielle) a permis les travaux sur le développement du lexique, l’émergence des morphèmes grammaticaux (déterminants du nom, auxiliaires du verbe), la modalité, ou encore les caractéristiques du langage des enfants autistes. Plus récemment, je me suis intéressée (avec M. Kail) à l’étude expérimentale de la compréhension précoce, qui donne accès au traitement de constructions syntaxiques que l’enfant produit peu ou pas encore. Une extension de mon travail sur les débuts du langage est l’élaboration (avec, entre autres, F. Labrell et P. Bonnet) d’un nouvel instrument d’évaluation indirecte du développement du langage par questionnaires parentaux, le DLPF, qui permet un inventaire du langage de production des enfants français entre 18 et 42 mois (l’étude normative porte sur plus de 500 enfants) dans les trois registres du lexique, de la grammaire et de la pragmatique.

Durant les dernières années, les autres extensions importantes de mon travail, rendues possibles par les collaborations internationales (notamment avec les équipes de W.U. Dressler et de P. van Geert), ont impliqué deux principales dimensions, dont témoigne le projet LANGRAMACQ que j’ai dirigé (2006-2010) :

● l’approche comparative inter-langues, utilisant le contraste typologique entre langues romanes et langues germaniques, illustrée par des recherches sur l’acquisition comparée de la morphologie verbale et celle des déterminants nominaux en français, allemand autrichien et néerlandais.

● le recours à la théorie des systèmes dynamiques et à ses outils de modélisation, illustrée par les recherches sur l’allongement des énoncés dans la production des jeunes enfants, ou la dynamique des relations input-output (langage adressé à l’enfant et langage de l’enfant).

Mes travaux en cours et projets développent ces approches et engagent des comparaisons inter-populations et inter-apprenants. Je mentionnerai : l’étude des facteurs discursifs dans le développement des déterminants et la comparaison avec l’acquisition L2 chez l’adulte ; l’étude linguistique et psycholinguistique des phénomènes de figements lexicaux en arabe tunisien et en français (avec S. Yaiche, S. Mejri, et M. Kail, dans le cadre du LIA CNRS Langues, Traduction, Apprentissage ).

 

Liste complète de publications

Lire la suite

 

Sélection de publications représentatives

On trouvera ci-joint une sélection de publications représentatives.

Lire la suite

 

Conférences et communications

Liste complète

Lire la suite

 

Bref curriculum vitae

Recrutée au CNRS en 1982, j’ai été promue Directrice de Recherche en 1995. Psycholinguiste formée par la psychologie cognitive, j’ai souhaité me rattacher au laboratoire Structures Formelles du Langage où je poursuis mes recherches depuis janvier 2007.

Lire la suite

 

 

 

CNRS
Université Paris 8
TUL