Le CNRS   Autres sites CNRS Intranet
Structures formelles du langage - UMR 7023
 
 

 Accueil >

 

Kail, Michèle

Directrice de recherche émérite

 

Menés en étroite collaboration avec des équipes étrangères et/ou insérés dans des programmes internationaux, mes travaux soutiennent une conception fonctionnelle et probabiliste du traitement de l’information linguistique. Le Modèle de Compétition (MacWhinney & Bates, 1987), à l’élaboration duquel j’ai été étroitement associée, permet de définir, d’ordonner divers indices (morphologiques, lexicaux, syntaxiques et sémantiques), de déterminer le moment de leur intégration dans le développement langagier de l’enfant ainsi que leur poids et leur coût dans le traitement par le sujet adulte. Ces recherches coordonnées et conduites sur plus d’une vingtaine de langues (dont le français, l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le grec, l’arabe, le polonais, le portugais pour mes propres travaux) ont permis d’accroître considérablement notre connaissances des procédures du traitement off-line et de formuler des principes nouveaux du contrôle de l’assignation des fonctions qui transcendent les langues particulières. Ces principes - compétition, validité, canonicité - sont, comme nos recherches l’ont montré, modulés par les limitations perceptives, attentionnelles et mnémoniques du système de traitement envisagé dans son développement.
Au-delà de la grande cohérence des données, certains faits paradoxaux exigent des méthodes d’investigation donnant accès à la micro-structure temporelle du traitement, tant chez l’enfant que chez l’adulte. Mes recherches se sont concentrées depuis quelques années sur la découverte des principes du coût du traitement on-line des énoncés dans cinq langues. L’assignabilité, la perceptibilité, la prédictibilité et la localité des indices linguistiques constituent quelques-uns de ces principes. Ces recherches on-line sur les sujets monolingues et bilingues sont encore internationalement largement pionnières et doivent être conduites sur large éventail de langues dans les années à venir. Ces méthodes sont particulièrement propices au couplage avec l’investigation des bases neurales du traitement linguistique et tout particulièrement celle réalisée à l’aide des potentiels évoqués. En mettant l’accent sur les propriétés dynamiques des systèmes de traitement de l’information linguistique au cours du développement, mes travaux en cours centrés sur l’analyse des transferts (L1/L2) dans l’acquisition bilingue, ou chez les enfants ayant des troubles spécifiques du langage, contribuent à montrer que le concept de plasticité est fondamental, tant pour la compréhension des développements atypiques du langage que pour celle du développement normal. L’extension de mes travaux aux sujets âgés normaux et pathologiques (Alzheimer) a été menée dans cette même perspective. Plus récemment, mes données comportementales ont été intégrées dans des recherches qui allient chronométrie mentale et données électrophysiologiques (potentiels évoqués). Dans ces recherches collaboratives en cours, certaines dimensions typologiques des langues sont examinées en particulier chez les sujets bilingues simultanés et successifs.
Mes contributions scientifiques [Plus de 120 articles et chapitres ; 8 ouvrages ; 60 actes de colloques avec comité de lecture ; 120 communications invitées] concernent les thèmes principaux suivants :

1. Contributions théoriques : les modèles de l’acquisition du langage
2. Relations langage et développement cognitif
3. Recherches sur l’acquisition et le traitement des anaphores
4. Compréhension précoce des constructions
5. Développement lexical et traitement des présuppositions
6. Elaboration d’un modèle connexionniste du traitement et de l’acquisition du langage
7. Recherches inter-langues du traitement on-line des énoncés chez les monolingues
8. Traitement on-line chez les bilingues, les enfants SLI et les personnes âgées

Les publications qui référent à ces thèmes sont présentées dans le site : http://michele.kail.googlepages.com

Mes recherches actuelles et en cours s’inscrivent dans les thèmes suivants :

1. Relations compréhension/ production précoces (avec D. Bassano)
2. Etude linguistique et psycholinguistique des phénomènes de figements lexicaux en français et en arabe tunisien (avec D. Bassano, S. Mejri (Paris13) et S. Yaiche doctorante)
3. Bases neurales (potentiels évoqués) des processus syntaxiques et morpho-syntaxiques lors de l’interprétation des phrases chez les monolingues
4. Recherches comportementales et ERP sur l’inhibition chez les bilingues simultanés et successifs : rôle des contraintes typologiques des langues (Thèmes 3 et 4 avec F. Isel & B. Duy On, doctorant, Paris 5)

 

Liste complète des publications

Lire la suite

 

Publications représentatives

Lire la suite

 

Colloques, communications et conférences invitées

Lire la suite

 

Curriculum Vitae

Lire la suite

 

 

 

CNRS
Université Paris 8
TUL