Le CNRS   Autres sites CNRS Intranet
Structures formelles du langage - UMR 7023
 
 

 Accueil >

 

Psychological significance of production templates in phonological and lexical advance : A cross-linguistic study

Projet porté par M. Vihman (Univ. York) / Responsable pour P8 : S.Wauquier (2009-2011)

 

Contexte

Le projet "Psychological significance of production templates in phonological and lexical advance : A cross-linguistic study" a été proposé devant l’ESRC (Economical and Social Research Council, UK) par Marilyn Vihman, Professeur à l’Université de York (UK).

C’est un projet de niveau européen associant Marilyn Vihman de l’Université de York et deux chercheurs de son équipe ainsi que deux assistantes de recherche, Ghada Khattab de l’Université de Newcastle et un assistant de recherche et mené à Paris par Sophie Wauquier, professeur à l’Université Paris 8 et Naomi Yamaguchi (assistante de recherche).

Etude scientifique

Ce projet repose sur l’existence dans les productions des enfants de ce qu’on appelle des « gabarits phonologiques » (templates), c’est à dire des petits schèmes de type CVCV ou CVC ou CVCVC qu’ils vont avoir sélectionnés et sur la base desquels ils construisent leurs premiers mots en remplissant ces gabarits avec un inventaire phonologique lacunaire.

Le projet vise à observer systématiquement le format des gabarits perçus et produits par les enfants dans différentes langues, à partir du babillage tardif (14 mois) jusqu’à l’acquisition du système phonologique stabilisé (30 mois) ; et à établir le plus précisément possible la part, dans l’émergence des gabarits, des contraintes individuelles (environnement familial de l’enfant, structures des interactions et des échanges, préférences articulatoires individuelles, jeux verbaux spécifiques) et des contraintes typologiques qu’impose la langue cible (structure syllabique de la langue cible, organisation rythmique, famille de langue). La connaissance plus approfondie du poids de ces différentes contraintes vise à établir les stratégies d’apprentissage (« learning-paths ») que les enfants vont développer pour s’approprier progressivement le système phonologique stabilisé qu’est la langue cible. La prédiction est que certains enfants seront plutôt « adaptateurs » au sens où ils retiendront tous les mots entendus en les déformant beaucoup pour les faire entrer dans leur propre format alors que d’autres seront plutôt « sélectionneurs » au sens où ils choisiront dans leur environnement ce qui dans les productions adultes est le plus adéquat pour leur propre format (ex. [tato] pour château sur un schéma personnel de type CVCV avec une consonne dentale). Ce projet repose sur une comparaison typologique entre une langue germanique (anglais), une langue romane (français) et une langue sémitique (arabe libanais, sous la direction de Ghada Kattab). Ces langues présentent des contrastes typologiques particulièrement intéressants au niveau phonologique et prosodique (présence / absence d’un accent lexical, accentuation trochaïque / accentuation iambique, présence / absence de diphtongue, articulations d’avant / articulations d’arrière, présence absence d’ambisyllabicité) dont on pense qu’ils peuvent jouer un rôle dans le format des premiers gabarits.

Déroulement

Pour la partie française, nous avons pendant un an les données longitudinales de 8 enfants (1 enregistrement mensuel d’une 1⁄2 h par enfant), dont nous avons fait l’analyse structurale détaillée en regard de l’analyse systématique des unités que l’enfant perçoit et comprend (et qui a été faite sur la base d’échelles lexicales existantes et validées). Ces données sont en voie d’être systématiquement comparées avec les données anglaises et libanaises.

http://www.umr7023.cnrs.fr/-Projet-...

 

Présentations et publications

Présentations et publications relatives au projet

Lire la suite

 

A l’attention des familles participantes

Présentation du projet et questionnaire parental.

Lire la suite

 

Présentation du projet

Présentation du projet "Psychological significance of production templates in phonological and lexical advance : A cross-linguistic study"

Lire la suite

 

 

 

CNRS
Université Paris 8
TUL