Le CNRS   Autres sites CNRS Intranet
Structures formelles du langage - UMR 7023
 
 

 Accueil >

 

Thèses soutenues

Limousin, Fanny

28 juin 2011

Modifié par Aministrateur le - 28 juin 2011

 

Thèse : Acquisition de la référence personnelle en LSF : Analyse longitudinale des pointages, des formes nulles et des noms signés chez une enfant sourde de parents sourds

Intérêts linguistiques

Langues des signes (LS) Acquisition du langage Aspects prélinguistiques et linguistiques Linguistique cognitive


Langues étudiées

LS Française ; Langue des signes enfantine


Modèles linguistiques

Théorie de l’iconicité Niveaux phonologie, Morphologie et pragmatique


Mots clés

Acquisition, LSF, Langue première, développement, interaction communicative, attention visuelle, pointage/regard


Sujet de Thèse

Titre provisoire de thèse

Etude longitudinale sur l’acquisition de la langue des signes Française (langue première) chez les jeunes enfants en interaction avec leurs parents sourds signants.

Directeur de recherche : C.Cuxac

Résumé

Mon travail de thèse concerne une étude longitudinale de l’acquisition de la langue des signes française (langue première) chez les petits enfants sourds et entendants (huit mois jusqu’à trois ans) de parents sourds signants. A partir d’un travail sur le terrain (recueil de données chez des familles), l’objectif général de mon étude est d’observer l’émergence et le développement des premières étapes du processus d’acquisition de la LSF dans un environnement communicatif où la LSF est la principale langue d’échanges et de communication entre l’enfant et ses parents. Je m’appuierai sur les études en acquisition du langage chez les enfants en général. Certaines études ont démontré que tout bébé, à un stade donné, produit des babillages (vocal et/ou gestuel). Concernant le bébé sourd, il a été observé que lorsque la prononciation des premières syllabes émerge chez le bébé entendant, le bébé sourd n’a pas beaucoup de réactivité à l’environnement sonore et arrête le processus de vocalisation. En effet la prosodie vocale est une variable dont le bébé sourd ne semble pas avoir beaucoup de sensibilité. Par contre, le bébé sourd est très sensible aux stimuli visuels, il aime regarder l’expression des visages et des mouvements manuels et corporels comme tout autre bébé. Les parents signeurs exploitent massivement le canal visuo-gestuel pour communiquer avec leur bébé en s’adaptent à l’univers communicatif du bébé à partir de ce que l’on peut appeler la "Motherese en LS". Je m’intéresserai tout particulièrement à ce mode de communication interactif/affectif et corporel qu’émerge entre les parents signeurs et leur bébés (sourds ou entendants). Mon attention sera aussi portée sur des phénomènes communicatifs pré-linguistiques et linguistiques. L’analyse de donnée sera centrée sur les fonctions du pointage, le rôle du regard dans l’interaction et l’émergence des premiers signes linguistiques.


Colloques, journées d’étude, séminaires :

- Janvier 2008 : « Réflexion linguistique sur le babillage manuel et l’interaction communicative LSF chez une famille sourde avec bébé sourd » aux journées d’étude sur Acquisition de la LSF organisée par l’équipé du projet Leonard à RISC

- Janvier 2007 : « Réflexion sur le bébé signant » au séminaire M1 - "acquisition et didactique de la LS" à l’université Paris 8

- Décembre 2006 : « Langue première chez les bébés sourds » au séminaire Implant cochléaire à EHESS

- Novembre 2006 : « Acquisition de la LSF, langue première, des petits-enfants sourds en interaction avec leurs parents » au colloque Les sourds dans la cité à EHESS


Actions de cours/formations :

- Licence professionnelle 2007 à présent :

Contenu : Introduction à l’acquisition du langage ( brève présentation des travaux internationaux et français, travaux sur l’acquisition en langue vocale et langue des signes) ; acquisition du langage par les enfants de parents sourds signants.

- Master 1 SDL et Spécialité Interprétariat en LS 2006 à présent :

Contenu : acquisition de la LSF, langue première

 

 

 

 

CNRS
Université Paris 8
TUL